World Social Forum 2016: Report from PHM-North of France

Vladimir NIEDDU, Simon SOUDET pour MPS Nord de France

Nous étions deux militants de MPS Nord de France présents du 9 au 14 aout à Montréal pour participer au FSM 2016 et à la 1 ere réunion PHM nord américaine le 15 aout.

Participation au Forum Social Mondial

Cette 1ere édition dans un pays du Nord a réuni 35 000 personnes de 125 pays malgré un taux de refus de visa de plus de 60%.

Nous regrettons que l’organisation des ateliers ai été modifiée jusqu’au dernier moment nous empêchant de pouvoir participer à l’ensemble des ateliers animés par MPS. Nous regrettons également la dispersion géographique des ateliers et particulièrement de l’espace Santé, gênant la participation du plus grand nombre.

Nous avons pu participer à l’atelier contre la privatisation de la santé ou se sont exprimés le réseau contre la privatisation de la santé en Europe par Yves HELLENDORF (Belgique), le syndicat UGTT par la voix de Kacem AFAYA (Tunisie), le syndicat Sud Santé Sociaux (France) par Hakim BAYA ainsi que notre camarade Vladimir NIEDDU pour MPS Nord de France. Peu de participant dans ce lieu excentré du FSM, nous avons cependant pu échanger autour des mécanismes communs de la privatisation en santé au service de la Finance et du capital. Remarquons que l’ensemble des orateurs étaient masculins, dans un secteur ou la majorité des salariés sont des femmes.

Nous avons participé à deux ateliers proposés et animés par MPS Canada et Etats-Unis. Le premier traitant des conséquences sur la santé des traités de libre échange trans pacifique, trans atlantique ainsi que les traités bilatéraux entre les pays du Nord et du Sud. Ce sujet était au coeur des débats du FSM en tant qu’axe majeur de mobilisation avec une semaine mondiale contre les traités et le 4 novembre journée coordonnée sur le plan international. Ce processus s’inscrit dans la durée au cours des prochains mois.

Le second atelier portait sur les conséquences du travail sur la santé en particulier dans le cadre des projets miniers et d’exploitation des gaz de schistes et sables bitumineux. Celui ci est un axe majeur de lutte aujourd’hui au canada au travers de l’opposition au projet Energie Est, gigantesque pipe line traversant le pays sur 4000 Km et 600 rivières avec des risques majeurs tant pour l’environnement que pour la santé des personnes, des travailleurs et la destruction des habitats des peuples autochtones. Nous avons découvert un sujet d’ampleur mondiale avec des projets similaires sur toute la planète par exemple l’extraction minière en eau profonde projeté dans le Pacifique Sud par une compagnie trans nationale d’origine Canadienne. Ce sujet mériterait un développement concret au cours de l’année qui vient afin de pouvoir participer à une mobilisation large contre ces projets, par exemple en diffusant les outils utilisés lors du FSM auprès des militants locaux.

Une assemblée de convergence sur trois jours appelée « contre la privatisation et la marchandisation des services publics » a rassemblé un grand nombre de participants. A la suite des échanges sur les situations particulières à chaque pays, une déclaration finale a pu être élaborée collectivement notamment par le travail conjoint de l’intersyndicale française (CGT, FSU, SOLIDAIRES) , MPS Nord de France, la CNE- CSC et FGTB belges et la CSN canadienne. Des dates coordonnées au plan mondial de mobilisation contre cette privatisation ont été proposées: le 7 avril 2017, journée mondiale de la santé et le 23 juin 2017 journée mondiale des services publics. Celle ci a été lue et adoptée lors de la séance plénière en plusieurs langues.

Nous avons participé à l’atelier concernant la criminalisation du mouvement Boycott Désinvestissement Sanctions contre  la politique raciste et coloniale de l’état Israélien.

Le 15 aout 2016 a eu lieu la première réunion pleinière de PHM Amérique du Nord.

Celle ci a regroupé plus de 40 personnes des USA, Canada et Mexique ainsi qu’un militant sud Africain résidant en Irlande et 3 militants français dont un vidéaste assurant l’enregistrement de la réunion. Nous remarquons qu’une majorité des femmes étaient présentes.

Une réunion de préparation avait eu lieu la veille à laquelle nous avons participé, extrêmement instructive car permettant le jour de la réunion une expression individuelle, collective et mixte.  La réunion a pu par l’implication de chaque militant de PHM Amérique du Nord se dérouler dans les conditions exactes prévues lors de la préparation. Cette expérience est enrichissante pour notre pratique immédiate que nous utiliserons dans nos activités à venir.

La matinée a été consacré aux échanges d’expériences et à la présentation de chacun des participant-e-s. Il existait une grande diversité dans l’origine militante et dans les préoccupations des personnes présentes témoignant de l’impact important sur la santé des politiques libérales et de son role essentiel comme outil de mobilisation. En témoigne la présence du plus important syndicat canadien (FCSP) ayant adopté la charte de PHM.

L’après midi a permis d’échanger autour de 3 ateliers. Le premier portait sur les conséquences sur la santé de la dégradation de l’environnement et du réchauffement climatique. Les conséquences de l’extraction de gaz de schistes et de sable bitumineux sur la santé étaient encore une fois une préoccupation centrale des participants.

Le deuxième atelier avait pour sujet la connaissance dans le domaine de la santé et le role des experts dans l’accès aux données de santé, en particulier dans les situations où celle ci est mise en péril par les politiques environnementales ou par les conditions de travail.

Nous avons participé au troisième atelier portant sur la privatisation et la marchandisation de la santé, qui est un thème nouveau au Canada. Nous avons témoigné de notre participation au réseau européen contre la privatisation de la santé, partagé les documents rédigés par ce réseau et détaillé les mécanismes de la privatisation de la santé, communs au Canada. La déclaration commune du FSM contre la privatisation des services publics a été lue et a pu inspirer des décisions d’actions coordonnées. Les dates du 7 avril et du 23 juin 2017 ont été approuvées par l’ensemble des personnes présentes. ainsi qu’une décision d’une campagne contre les traités internationaux.

L’assemblée générale de PHM France se tiendra le samedi 24 septembre 2016 à Lille et de PHM europe le 9 octobre 2016 à Londres. Ces dates seront l’occasion de réinvestir l’expérience partagée à Montréal.

Nous remercions une fois encore nos amis de PHM Amérique du Nord pour leur accueil, la qualité de leur organisation et le haut niveau des ateliers et de la réunion qu’ils ont animés.

Le sens des actions et dates proposées lors du FSM 2016 et de la rencontre PHM Amérique du Nord est en continuité avec le travail de construction pour une campagne coordonnée pour une santé pour tous débuté lors du précédent FSM à Tunis (Tunisie) en 2014.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *